Premier article de blogue

Il y a quelques jours, j’ai eu toute une révélation. Pâques venait tout juste de passer et je n’ai pas mangé un seul morceau de notre traditionnelle pizza ripiene, une sorte de tarte à la ricotta que nous avons toujours mangée durant la période pascale. Comme dans bien des familles, ma grand-mère paternelle a toujours beaucoup cuisiné, et c’est grâce à elle si nous avions toujours de délicieux repas et de succulentes pâtisseries à nous mettre sous la dent. Mais, les années passent, Nonna* n’est plus aussi jeune et elle ne cuisine malheureusement plus. Malgré que ses enfants, mes tantes et mes oncles, connaissent la plupart de ces recettes qui font partie de ma vie depuis l’enfance, on sent que, tranquillement, sournoisement, elles s’essoufflent et finiront par tomber dans l’oubli.

CarnetRecettes

Puis, j’ai pensé à ma grand-mère maternelle, décédée alors que je n’avais que huit ans. Ici aussi, plusieurs recettes sont en voie de disparition. Ma mère fait régulièrement des recettes de grand-maman mais je n’ai jamais pris le temps de vraiment m’impliquer et d’apprendre à les faire. Grand-maman inscrivait souvent ses recettes dans un petit carnet. Cependant, comme toute bonne grand-mère, elle était experte des approximations. Si je pouvais vous dire le nombre de fois où j’ai vu ma mère se frustrer des quantités manquantes dans les recettes dans ce carnet. À certains endroits, on peut y lire « Farine autant qu’il en faut » ou simplement « Farine ». Ben oui, grand-maman, ça prend de la farine, mais combien? Combien?!

Je me sens un peu coupable dans tout ça. Je n’ai jamais pris le temps de vraiment m’impliquer et d’apprendre à faire toutes ces recettes. Alors, voici la mission que je me suis donnée: m’assurer que nos recettes traditionnelles ne se perdent pas au fil du temps. Peu à peu, je mettrai sur papier (ou plutôt sur ordinateur) les recettes qui sont souvent transmises de mère en fille et dont, parfois, aucune recette écrite n’existe, et je les partagerai avec vous. Je mettrai la main à la pâte lorsque nécessaire. J’espère un jour pouvoir relier toutes ces recettes et offrir un exemplaire à ma famille.

Papa serait fier de moi.

 

*  Nonna signifie grand-maman en italien.

4 réflexions sur “Premier article de blogue

  1. Chère Nadia, je pense que c’est une excellente initiative que tu as eu. Il me fera plaisir de te lire. Ça pourrait être intéressant un moment donné de dédier un article à ta mise en conserve annuelle de tomates. J’ai toujours trouvé que c’était une belle tradition que toi et ta famille suivez. Il ne fait aucun doute que ton papa te regarde d’en haut et que son coeur est rempli de fierté pour sa fille.

    Bravo ma belle!

    Mélanie
    xxx

    J’aime

    1. Mélanie, merci beaucoup pour les beaux commentaires. En effet, j’y avais pensé pour la mise en conserve de tomates. C’est sur ma liste de recettes à publier. Entre temps, j’espère que tu apprécieras les autres recettes que je mettrai ici. 🙂

      Nadia

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.